Place de l'Eglise ! Où en est-on ?

        Au fil de nos commentaires, nous aurions aimé donner à nos lecteurs de bonnes nouvelles (ce qui figure toujours dans nos intentions). Malheureusement, ces dernières ne sont bonnes qu’au stade de l’intention car, lorsque l’on regarde la réalisation, elles sont presque toujours entachées de profondes déceptions.

 

         Prenons comme exemple la place du Général de Gaulle (plus communément appelée place de l’Eglise) fraîchement rénovée. Les travaux qui devaient commencer il y a déjà plus d’un an ne sont toujours pas terminés. Le projet présenté verbalement devait rappeler le passé historique de ce lieu ? En fait cet endroit, dit « apaisé », dans sa réalisation actuelle présente deux énormes dangerosités.

 

 Le parvis : avec ses deux niveaux en sifflet distants de quelques centimètres a fait déjà chuter plusieurs personnes (certaines ayant eu un membre fracturé) ! Pour nous, il y a non respect des règles de l’art en matière d’aménagement ! Faudra-t-il réserver une chambre aux urgences avant de pénétrer dans l’église ? A ces questions aurons-nous un jour des réponses ?

 

 

L’autre point concerne l’entrée de cette place par un rétrécissement rue de Saintonge. A cet endroit la priorité est donnée aux véhicules venant soit de la rue des Forges, soit de la rue Mousnier. A l’angle de ces deux rues un bâtiment obstrue toute visibilité, ce qui a pour conséquence la présence nez-à-nez de véhicules dont l’un est obligé de monter sur le trottoir pour passer au ras de la porte d’un commerce. Quelle ne fut pas la surprise de voir  une personne en fauteuil au milieu de la rue car, dans une partie du rétrécissement,  aucun passage n’est prévu pour les PMR (personne à mobilité réduite). Doit-on également attendre le drame pour modifier ce carrefour qui vient d’être réalisé ?

Saujon église place

Erreur ou désinformation ?

Sous la plume de C.M. dans « le Littoral » du 07/09/2018, le compte rendu du Conseil municipal du 30 août  relate l’installation d’une nouvelle antenne relais pour la téléphonie mobile. Cette dernière serait implantée au lieu dit " Le Breuil "(référence sur le plan de Saujon : E 3).

Contrairement à ce qui est écrit, la parcelle devant recevoir cette antenne n’est pas située au Breuil mais près du boulodrome qui jouxte les terrains de tennis au bord de la N 150.

Nous n’avons pu obtenir de précisions quant à la puissance de cette antenne ! Bien que M. le Maire ait précisé qu’il n’y a pas d’habitations aux alentours (ce qui n’est pas le cas du Breuil) il n’en reste pas moins que les terrains de boule sont occupés massivement à longueur de journées ainsi que les terrains de tennis.

La dangerosité des ondes émises n’est pas spécifiée dans les textes présentés, toutefois bien des autorités sanitaires s’accordent à dire que dans un rayon de 200 m autour de l’antenne, par mesure de précaution, il est déconseillé d’y séjourner.

 

Lors du conseil ce problème a été soulevé par l’opposition, et n’a reçu aucune réponse à ce jour. Rien ne figure non plus dans l’article de C.M. Ces interrogations sont toujours à l’ordre du jour.

Punition maintenue

      Alléluia ! Pour la première fois tous les élus  ont eu le privilège de recevoir de M. le Maire un compte-rendu de son entretien avec M. le Préfet.

      Que nous dit-il ?

     Concernant la loi SRU  (et la punition annuelle, pour non- respect de la loi, de 229 000 € infligée par M. le Préfet), avec un optimisme débordant M. le Maire nous dit que cette dernière sera maintenue pour les 3 années à venir et qu’elle pourrait être levée à l’issue de cette période (emploi du conditionnel). Mais rien n’est sûr, M. le Maire le dit lui-même : "compte tenu des efforts fournis par la commune d’ici-là". Hélas aucune précision à ce sujet : trois ans c’est vite passé ! Aucun plan comme à l’habitude n’est proposé. Les bailleurs sociaux ne se bousculent pas au portillon, aucun terrain n’est proposé à la vente pour réaliser ce soi-disant grand projet qui permettrait de sortir de la carence. Toujours comme à l’habitude des promesses irréalisables qui n’engageront que ceux qui les écoutent.

Pour résumer cette partie du courriel, rien de nouveau à l’horizon, Saujonnaises et Saujonnais, préparez-vous  à garnir vos porte-monnaie.

 

La deuxième partie concernant le "Padel" vous sera développée dans un prochain article.  

CIRCULATION : Attention  DANGER !

 

L’exaspération concernant l’état de la voirie gagne de plus en plus de mécontents, elle a inspiré à l’un d’entre eux ces quelques réflexions qu’il souhaite partager.

 

La voirie à Saujon est plus que préoccupante : trous (nids de poule), déviations aléatoires, travaux inhérents à la rénovation de la ligne S.N.C.F. De plus en plus souvent des camions à très gros tonnage traversent la cité, dégradant la chaussée et déstabilisant ponts et ouvrages d’art.

 

Les travaux S.N.C.F ont largement contribué à cette situation. La fermeture des passages à niveau, les camions surchargés empruntant de petites routes ont parachevé ces dégradations.

 

Un exemple : le quartier de Toulifaut (pour rejoindre la Tremblade) est particulièrement victime de cette situation. Les services concernés de la Mairie ont répondu que cette remise en état devrait être réalisée par la société responsable des dégâts.

 

Les travaux se terminant un vendredi 13, incitent à cette pointe d’humour noir : Il est à espérer que la probabilité d’obtenir des réparations rapides et efficaces, sera du niveau des promesses des "sociétés de jeux", très actives ce jour-là.

 

Tout ça pour un TGV en berne !

 

 

Comptant sur votre collaboration, signalez tout danger que vous pouvez constater car après l’accident ce sera trop tard. Merci de votre aide.


LA  VIE SOCIOCULTURELLE

Un Saujonnais nous écrit à propos du domaine de la Basse Lande.

 

Il a été proposé et voté lors du dernier Conseil Municipal pour l’année 2018, la création d’un "Padel", (voir l’article du blog), d’une aire de jeux pour enfants en plus de celle du château, d’un "skate " en remplacement de celui situé près du dojo et d’un terrain multisports à la Basse Lande. Ces équipements devraient s’intégrer avec le terrain de tennis, le terrain de boules, de golf et de ski nautique. Avec la piscine, cet ensemble devrait constituer un centre de loisirs.

 

Mis à part le Padel, tous les autres équipements existent déjà et qui plus est sous- utilisés. Pour cela des sommes importantes ont été prévues au budget primitif sans avoir présenté la moindre étude préalable !

 

Ces dépenses seront-elles faites au détriment des travaux primordiaux : voiries, trottoirs, entretiens divers… ?


Initiation à l'informatique


L'initiation à l'informatique concerne les domaines de l'internet, de la gestion des dossiers. Les cours se déroulent tous les jeudis matin de 9H30 à 11H30 au Château.

 

Club Photo

 

Connaissance de son appareil photo et de son utilisation.

Cours tous les mercredis de 17H30 à 19H, salle Ribérou au Château.

 

Imagerie informatique: amélioration de vos clichés, montages photos...

Cours:  tous les lundis de 14H30 à 16H30, salle Cardinal.

(Pour cette année les effectifs sont complets)

 

Toutes ces activités se déroulent sous l'égide de "Saujon Accueil"

 

souris saujon ordinateur 17 cour

INFORMATION:  Toutes les associations qui désirent faire connaître leur activité ou donner des informations, cette rubrique leur est dédiée.


LE PADEL

Lors du Conseil Municipal du 1er février 2018, il a été envisagé la création, sur le territoire de la commune, d'une nouvelle activité sportive "le padel".

l’unanimité, le Conseil a donné son accord de principe.

Cependant l'opposition a interpellé M. le Maire sur le programme de financement,

A savoir !

Dans ce projet la commune met déjà à disposition à titre gracieux le terrain. Sa  contribution à hauteur de 30% au financement, est le taux le plus élevé de tous les partenaires!

M. le Maire a promis d'essayer de revoir la participation de chacun. 

 

Ce qu'il faut savoir sur le Padel:

 

C'est un sport de raquettes dérivé du tennis. Le terrain, dont les dimensions sont de 20x10 m, est clos fermé par des vitrages et surmonté de grillages en fond de court et sur les côtés. Comme au tennis, un filet sépare le terrain en deux, les balles sont légèrement sous gonflées, le calcul des points est identique. Ce sport est un mélange de tennis, de squash et de pelote basque. La balle peut rebondir sur les côtés.

Un sport novateur ... 

tennis padel saujon 17

Photo internet


Il a été inventé au Mexique vers 1960, il est très populaire en Argentine et en Espagne (1 500 000 licenciés), se développe très fortement en France.

Cette discipline facile à pratiquer est très ludique et conviviale.

Néanmoins il demande de la part des sportifs des entraînements spécifiques et peut être pratiqué de 7 à 77 ans. 

 

Pourquoi à Saujon?

 

Implanté à proximité des terrains de tennis et de boules, il complète l'offre des activités sportives et devrait drainer bon nombre de sportifs du bassin saintongeais et royannais.

La seule installation existante en Charente-maritime est située à la Rochelle.